49 photos pour découvrir San Francisco

A San Francisco, le nombre 49 revêt une importance particulière. Alors que la franchise de football américain de la ville porte le nom de 49ers (« Forty-niners »), celui-ci désigne aussi et surtout les chercheurs d’or (en anglais gold miners) ayant participé à la Ruée vers l’or en Californie de 1849.

Et si c’est donc vers le milieu du 19ème siècle que la légende de San Francisco a commencé à s’écrire, The City by the Bay a encore beaucoup à offrir aujourd’hui et attire de plus en plus de touristes. Notamment ceux qui veulent avoir une autre vision de la Californie que le bitume de Los Angeles et les plages de Santa Monica, Santa Barbara et Malibu…

Du Golden Gate aux NEMS : bienvenue à San Francisco !

Voici donc 49 photos – forcément ! – pour découvrir les merveilles de San Francisco. Vous allez voir que le Golden Bridge n’est pas le seul monument qui mérite le détour…

1- Comment commencer notre découverte de San Francisco autrement que par l’emblématique Golden Gate Bridge ?

Golden Gate Bridge - San Francisco

2- Le Golden Gate et la bannière étoilée : comment ça, ça fait cliché ?

P1050669

3- Au final, plus de 75 000 tonnes d’acier ont été employées pour réaliser le Golden Gate.

P1050673

4- Quant à la couleur « orange international » du pont, elle a été choisie par l’architecte Irving Morrow, qui trouvait qu’elle s’accordait bien avec le reste de la baie de San Francisco.

P1050678

5- Selon les estimations, 1,2 million de rivets ont été installés manuellement dans les deux tours du Golden Gate.

P1050687

6- Cette plaque commémorative de la construction du Golden Gate Bridge met à l’honneur les personnes à qui l’on doit l’édification de ce monument emblématique de San Francisco (ingénieurs, architectes…), parmi lesquels Joseph Strauss, Leon Moisseiff, Charles Ellis et Irving Morrow.

P1050686

7- Le pont enjambe la baie de San Francisco… au milieu de laquelle apparaît la non moins mythique prison d’Alcatraz. Un vrai décor de cinéma.

P1050685

8 et 9- Même en noir et blanc, le long pont de 2737 mètres de long et 230 mètres de haut ne perd rien de sa majesté.

P1050671 P1050689

10- Sans surprise, le Golden Gate Bridge a aussi été le témoin de nombreux suicides. Selon le San Francisco Chronicle, plus de 1200 personnes ont mis fin à leurs jours en sautant du pont entre l’inauguration de 1937 et 2006. En 2013, 46 personnes ont également fait le grand saut…

Si l’on se fie à la fiche Wikipedia du Golden Gate, « la chute de 67 m prend environ quatre secondes et la personne heurte l’eau à une vitesse approximative de 120 km/h. À la date de 2006, seulement 26 personnes ont survécu à un tel saut. Les survivants, qui ont souvent indiqué avoir renoncé à leur projet en plein vol, ont tous heurté l’eau les pieds en avant sous un angle faible et ont souffert de nombreuses fractures et blessures internes. »

P1050688

11- Haut de 230 mètres, le Golden Gate se perd souvent dans le brouillard, très présent dans la baie de San Francisco. Mais le vent marin a aussi le bon goût de pousser rapidement les nuages…

P1050650

12- A leur manière, les otaries ou lions de mer sont l’un des symboles de San Francisco. Chaque jour, elles sont plusieurs dizaines à se prélasser au soleil sur l’une des passerelles du Pier 39.

P1050620

13- Le Pier 39, justement, c’est le nom de la jetée de San Francisco qui est aujourd’hui devenue un véritable centre commercial à ciel ouvert. L’endroit idéal pour déguster une soupe aux palourdes, la fameuse clam chowder !

P1050648

14- Du brouillard, du relief, un cable car… C’est ça, San Francisco !

P1050623

15- Si le Golden Bridge est évidemment le pont le plus connu de SF, son voisin le Bay Bridge n’a pas grand-chose à lui envier. Sa plateforme en acier de 7200 mètres est la plus longue du monde. Le pont, qui accueille près de 280 000 véhicules par jour, relie San Francisco à Oakland.

P1050626

16-17-18- Que l’on soit dans le quartier chinois, aux abords du Golden Gate ou ailleurs dans la ville, la Transamerica Pyramid ou Transamerica Tower se détache très souvent. Construite entre 1969 et 1972 et haute de 260 mètres, elle se distingue par son architecture pyramidale – d’où son nom. Outre le fait de lui donner un design futuriste, l’idée était de réduire l’ombre portée par la tour sur les bâtiments environnants.

P1050640 P1050628 P1050629

19- Maintes fois détruite, la Grace Cathedral s’inspire clairement de Notre-Dame de Paris. C’est à Lewis P. Hobart que l’on doit cette architecture, pour une église dont la structure actuelle remonte aux années 1960.

P1050630

20- A quelques pas de la Grace Cathedral, sur la colline de Nob Hill, l’InterContinental Mark Hopkins Hotel est l’un des palaces les plus luxueux de la ville.

P1050631

21 à 25- Le Chinatown de San Francisco n’est ni plus ni moins que le plus grand au monde. Plus exactement, il abrite la plus grande communauté chinoise en dehors de l’Asie. Fondé au milieu du 19ème siècle, il compte pas moins de 100 000 habitants. L’entrée du quartier est notamment marquée par une porte d’architecture chinoise près de Bush Street.

P1050634 P1050636 P1050638 P1050639 P1050641

26-27- San Francisco by night… Près de Chinatown, sur Broadway, les néons du Condor Club brillent chaque soir. Théâtres, cabarets et autres sex-shops bordent cette avenue qui n’est pas sans rappeler le quartier de Pigalle et du Moulin Rouge, à Paris.

P1050643 P1050644

28-29- A l’ombre – enfin si l’on peut dire – de la fameuse Transamerica Pyramid, se dresse la Columbus Tower, également appelée Sentinel Building. Ce bâtiment vert a la particularité d’abriter l’American Zoetrope, une structure fondée par Francis Ford Coppola et George Lucas.

P1050642 P1050716

30- Près de Washington Square Park, la Saints Peter and Paul Church, église à double flèche de style néo-gothique érigée en 1924.

P1050645

31- La mythique prison d’Alcatraz mériterait naturellement bien plus d’une simple légende photo. Et pour le coup, on ne saurait que vous conseiller de bien réserver vos billets à l’avance si vous souhaitez visiter les lieux, faute de quoi vous ne pourrez que l’admirer depuis le quai…

P1050649

32- Sur Fisherman’s Wharf, l’USS Pampanito demeure à quai. Ce navire a participé à la Seconde Guerre mondiale et a depuis été reconverti en mémorial et musée.

P1050653

33- Lorsque l’on s’éloigne du tumulte – relatif – du centre-ville, on se rend mieux compte du relief de la ville ainsi que de la grandeur de la Transamerica Pyramid…

P1050670

34- Non loin du Golden Gate Bridge, le Golden Gate Park est un vrai havre de paix. Ce parc de 412 hectares abrite notamment le Japanese Tea Garden, un jardin japonais qui a l’air fort agréable… mais qui ne se laisse découvrir qu’après avoir payé 7 dollars pour la visite.

P1050692

35- L’hôtel de ville de San Francisco est inspiré du Capitole de Washington. Son dôme culmine à 94 mètres au-dessus du sol soit 35 centimètres de plus que son homologue de la capitale américaine.

P1050694

36-37- A quelques encablures de l’hôtel de ville, le mélange des style architecturaux est frappants. Par ici, les artistes de rue sont également assez nombreux… et nous vous recommandons vivement un détour par la boutique de chocolat Ghirardelli du quartier. Un must pour les gourmands !

P1050697 P1050698

38-39- A la station de Powel Street, vous avez la possibilité de grimper dans un cable car – après une attente plus ou moins longue – mais aussi d’admirer la plateforme de retournement… Eh oui, pas facile de faire demi-tour avec un cable car. Lors de votre trajet, vous aurez aussi l’occasion de vous apercevoir qu’il faut un minimum de muscles pour actionner les leviers du tram…

P1050702 P1050704

40- La ligne Powell-Mason emprunte les deux rues susnommées. Au sommet de la colline, on peut profiter d’un très joli panorama, avec le Bay Bridge d’un côté et l’île d’Alcatraz dans l’autre axe.

P1050708

41- Située sur Telegraph hill, la Coit Tower n’est haute que de 64 mètres mais se détache assez nettement dans le paysage. Inaugurée en 1933, elle a été construite en l’honneur des pompiers de la ville. Ne voyez en revanche aucune allusion sexuelle à son nom. La Coit Tower doit son existence à une certaine Lillie Coit, qui avait légué 100 000 dollars à la ville au début du 20ème siècle, en vue de créer une tour en hommage aux soldats du feu.

P1050709

42- En redescendant Mason Street en cable car, on voit l’île-prison d’Alcatraz se rapprocher à l’horizon… et parfois d’énormes paquebots aux alentours.

P1050711

43- Après avoir sauté du cable car, on peut se retourner et « admirer » la pente sévère de Mason Street. Celle-ci est effectivement plus agréable à parcourir en tram qu’à pied…

P1050713

44-45- A l’angle de Broadway Street et Columbus Avenue, ce bâtiment noir avait de quoi surprendre. Dommage, il a récemment été repeint en blanc… Au loin, on voit poindre les deux tours de l’église construite en l’honneur de Saint-François d’Assise, à qui la ville doit son nom.

P1050714 P1050715

46- De jour, Broadway n’a pas le même charme que la nuit. Ici, l’enseigne du Hungry Club ne brille pas, mais attire tout de même le regard. Pour info, il s’agit d’un strip bar classique. Avis aux amateurs…

P1050718

47- Après les avoir découvertes de nuit, les deux flèches de la Saints Peter and Paul Church se laissent admirer de jour. Le poète américain Lawrence Ferlinghetti la surnomma l’église en pâte d’amandes, notamment en raison de sa façade couleur crème vraisemblablement…

P1050720

48- North East Medical Services. Soit NEMS. OK, on a l’esprit un peu mal placé, mais un tel acronyme en bordure du quartier chinois et avec sa traduction, cela fait sourire. Plus sérieusement, il s’agit là d’un centre de soin à but non-lucratif qui vient notamment en aide aux personnes déshéritées de la baie de San Francisco.C’est tout de suite moins drôle, hein ?

P1050719

49- Et puisque le NEMS est situé à proximité du quartier chinois, on n’est pas si étonné que cela de voir des hommes et des femmes de tout âge pratiquer du taï-chi et divers autres exercices de relaxation à Washington Square Park comme dans bien d’autres jardins publics de San Francisco.

P1050722

On aurait aussi pu vous parler des mythiques lacets de Lombard Street, du quartier gay du Castro et de Haight-Ashbury… mais il aurait alors fallu bien plus de 49 photos. Preuve que SF est une ville qu’il faut absolument découvrir lors d’un voyage en Californie !

Ludovic Bonnet

Journaliste indépendant et rédacteur web (né le 25/03/1984), après avoir découvert le métier au Dauphiné Libéré puis au Progrès. Voyageur débutant qui ne demande qu'à apprendre !

Laisser un commentaire