Autriche : le Prater, l’autre emblème de Vienne

Wagons de la grande roue

Wagons de la grande roue

Dire que Le Prater, à Vienne, en Autriche, a gardé son charme d’antan relève du poncif. Et pourtant. Ce grand parc d’attractions est un peu à la capitale autrichienne ce que le Tibidabo est à Barcelone. Un lieu emblématique qui fleure bon la nostalgie et la douceur de vivre de la bourgeoisie d’un autre temps, en l’occurrence le XIXème siècle.

Car c’est depuis cette époque que cet immense parc est le lieu de de promenade privilégié des Viennois. Ceux-ci viennent s’y divertir, le dimanche, en famille. Le symbole du Prater – et un des symboles de Vienne – est sa grande roue de 65 mètres, construite en 1897, avec ses quinze wagons qui dominent tour à tour la métropole danubienne. Ces quelques secondes de nostalgie ont un prix : 8 euros le tour…

« Le plus haut manège suspendu du monde »

La grande roue côtoie pas moins de 250 attractions, ultra-modernes ou historiques : manèges, montagnes russes, maisons hantées, tapis volant, palais du rire, labyrinthe, jeux électroniques… Mais aussi et surtout la « Praterturm ». Décrite comme « le plus haut manège suspendu du monde », cette attraction donne le tournis… même vue du plancher des vaches. Haute de 117 mètres, elle envoie les téméraires passagers voler, en rond, sur des chaises à 60 km/heure…

Bref, le Prater vaut plus que le détour. Car Vienne, ce n’est pas que le château de Schönbrunn, hanté par la frêle silhouette de la célébrissime impératrice Sissi…

Date du reportage : juillet 2011
Trouver un hôtel pas cher à Vienne

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

    vienne autriche le symbole

Audrey Desfève

Journaliste web née le 26/11/1985. Après avoir été journaliste en presse quotidienne régionale (au Progrès puis au Journal de Saône-et-Loire), je suis aujourd'hui rédactrice web. Retrouvez-moi aussi sur DeLyonEnLarge.com

3 commentaires

  1. Nous y sommes allés un soir lors de la fête de la bière, l’ambiance y été folle. La bière coulait à flot, les gens étaient habillés avec des vêtements traditionnels, un grand moment !

  2. Ping :Autriche : Vienne, capitale Baroque à l'extrême - Caraporters

  3. Très bel article, ne pas oublier la scène mythique du troisième homme avec Orson Welles sur la grande roue, inoubliable…

Laisser un commentaire