Le Ballon d’Alsace, un grand bol d’air pur à 2 heures de Paris

Depuis le sommet de la citadelle de Belfort, la vue sur le territoire est imprenable! On distingue la Place d'armes et son kiosque. Les visiteurs remarqueront tout de suite combien la ville est colorée. Il s'agit d'une volonté ancienne des élus après la guerre.

Depuis le sommet de la citadelle de Belfort, la vue sur le territoire est imprenable! On distingue la Place d’armes et son kiosque. Les visiteurs remarqueront tout de suite combien la ville est colorée. Il s’agit d’une volonté ancienne des élus après la guerre.

Depuis l’installation de la gare TGV Belfort-Montbéliard, la ville au lion est devenue bien plus accessible qu’elle ne l’était auparavant pour les touristes d’un jour ou d’un week-end. Situé à seulement 2 heures de Paris, Belfort peut se targuer d’avoir de quoi contenter tous les coeurs. Et le Ballon d’Alsace en est un beau symbole.

Que l’on soit férus d’histoire, amoureux de la nature, sportif ou simplement curieux de passage, le territoire de Belfort vous apportera satisfaction

Belfort, ville d’Histoire

Belfort, la ville du lion, symbole de résistance, symbole de puissance, offre à ses visiteurs son histoire. Avant d’être la cité d’Alstom, et des Eurockéennes de Belfort, la ville est avant tout une cité au passé militaire. Située tout près des frontières allemandes et suisses, cette place forte très ancienne (peuplée dès le Néolithique) bénéficie d’un emplacement idéal.

Sur les hauteurs, se dresse la Citadelle, associée au nom de Vauban, puisque l’homme donne un nouvel essor à la ville en réalisant des fortifications importantes au XVIIe siècle.
L’imprenable citadelle se visite, et dans son sein, le musée d’Histoire livre de fabuleux trésors de guerre. Vous y trouverez un matériel militaire très impressionnant, sauvé des multiples conflits qui passèrent aux portes de Belfort.

Adossé au flanc rocheux de la citadelle, le lion de Bartholdi garde un oeil sur sa ville. Tout de grès rose, pierre typique du secteur, l’immense fauve mesure 11m de haut et 22m de long. Il fut réalisé entre 1875 et 1890 par l’alsacien Frédéric-Auguste Bartholdi. Dans le musée, de nombreux travaux de l’artiste sont visibles, ainsi qu’une statue de Bartholdi lui même tenant en main la Statue de la liberté. Car oui, c’est bien l’Alsacien qui créa la statue mythique de New-York.

Les promeneurs pourront découvrir au fil des rues les anciennes boutiques préservées de la ville, la cathédrale du XVIIIe siècle, ainsi que bien d’autres monuments relatants l’histoire de Belfort, à l’image du monument des « 3 sièges ».

Et lorsque, las d’histoires de batailles, les visiteurs souhaiteront se ressourcer, ils pourront toujours faire un tour du côté de l’Estaminet, ce bar à vin et restaurant qui a conservé sa devanture d’ancienne épicerie. Pour ceux qui rechercheraient encore plus d’originalité, ne manquez sous aucun prétexte, – aucun ! – le « salon de thé » Chez Marcel et Suzon (6 Grand’rue, Belfort). On s’y sent comme chez sa mémé, servi dans des services en porcelaine à fleurs rétros, avec autour de soi un décor vintage. Sur la table, des délicieuses pâtisseries, des bières, vins, thés et autres boissons originales vous donnerons envie de rester douillettement dans votre fauteuil baroque et de ne point en sortir !

Un site à la croisée des régions

À peine trois quarts d’heure séparent Belfort du Ballon d’Alsace. Et l’appelation n’a rien à voir avec les verres et le vin d’Alsace ! Situé dans les Vosges du Sud, le site est à la croisée de 3 régions : la Lorraine, l’Alsace et la Franche-Compté. 4 départements se partagent les montagnes du Ballon : les Vosges, la Haute-Saône, le Haut-Rhin et le Territoire de Belfort. Sans compter que le site est classé, qu’il fait partie du Parc National des Vosges, de forêts domaniales, et qu’il est en zone Natura 2000.

Si ces contraintes sont lourdes administrativement et environnementalement parlant, les acteurs du Ballon d’Alsace ont su en tirer parti : proximité avec des régions différentes qui ne manquent pas de charme, des zones de randonnées ou de hors pistes dans des forêts magnifiques et préservées, toits végétabilisés, chalets de location accessibles uniquement en moto neige, station littéralement au milieu des bois, à taille humaine…

Cette petite station ne vit pas que l’hiver. En été, les transhumances des vaches offrent aux visiteurs un spectacle d’un autre temps. Les cyclistes, randonneurs et motards prennent alors le relais des skieurs.

Depuis quelques années en effet, la culture de la marche a pris son essor au Ballon d’Alsace. Le réseau sur le massif des Vosges s’étend sur des centaines de kilomètres balisés et de nombreux GR s’y croisent. Les randonneurs peuvent même faire une halte dans les fermes-auberges présentes sur le secteur. Les touristes à la recherche d’un peu de détente pourront par exemple faire une halte à l’Hôtel du Saut de la Truite, sur la route du Ballon.
Bien évidement, vous serez sommés de manger de la truite, mais pas n’importe laquelle : celle que le chef ira pêcher juste au pied de l’établissement ! Fraicheur garantie ! Vous pourrez vous délasser dans le spa avec son sauna-hammam et bain nordique en toute tranquillité.

Le panorama sur les différentes régions depuis les plus hauts sommets, mérite bien une halte, surtout par temps clair

Le panorama sur les différentes régions depuis les plus hauts sommets, mérite bien une halte, surtout par temps clair

Le Ballon d’Alsace à pieds, à pattes, à ski ou en raquettes !

La station de ski familiale du Ballon d’Alsace accueille chaque année une clientèle très variée et internationale. Du fait de sa proximité avec Paris, de nombreux métropolitains viennent s’y resourcer les week-ends ou pendant les vacances. Outre la clientèle locale, sa proximité avec les pays européens de l’est, en fait une destination assez prisée des Hollandais, des Belges, des Allemands et des Suisses.

Le plus haut sommet du Ballon culmine à 1247m, mais bénéficie d’un enneigement durant toute la période hivernale grâce à son orientation, et, depuis peu, à ses enneigeurs.

Cette petite station familiale bénéficie de 10 pistes de ski alpin, 6 de ski de fond, d’un snowpark et la possibilité de faire mille et une activités autour de la neige ; faire de la luge sur la zone ludique pour les petits et grands enfants, au pied de la statue de Jeanne d’Arc par exemple, de la tyrolienne, ou bien faire des raquettes pour ceux qui ne démordent pas de la marche ! S’y ajoute la possibilité de côtoyer le Grand Nord avec les chiens de traineaux, ou bien les JO avec le biathlon et ses carabines à laser.

Toutes ces activités sont accessibles sur la station du Ballon d’Alsace pour un prix tout à fait raisonnable durant tout l’hiver : comptez 18,50 euros la journée pour le ski alpin, et 5,50 euros la journée pour le ski de fond, hors location du matériel.

Sur le Ballon d’Alsace, quelque 200 lits répartis dans différents établissements sont disponibles (hôtels, chalets, gîtes, chambres d’hôtes…). Un bus des neiges rallie régulièrement Belfort au Ballon d’Alsace plusieurs fois par jour.

Liens utiles :
Office de tourisme de Belfort : http://www.belfort-tourisme.com
Station du Ballon d’Alsace : http://www.esf-ballon-dalsace.com/accueil.php

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

    que comprend le ballon dalsace

Marion Battie

Photographe professionnelle et correspondante en PQR née le 20/04/1988. Amoureuse du voyage, j'ai choisi l'appareil photo comme fidèle compagnon dans tous mes périples! Mon site internet pour les curieux : www.marionbattiephotography.com

Laisser un commentaire