Rome : les bons plans… et les moins bons

Musée du Vatican

On a tout dit de Rome. Usé de tous les poncifs. Trouvé tous les surnoms et tous les superlatifs. La ville aux sept collines. La ville éternelle. La ville aux 1000 églises. La ville plus romantique du monde. La ville-musée à ciel ouvert… Le pire, c’est que tous sont justifiés. Alors, histoire d’éviter de se répéter, voici juste notre Top 5 des choses-à-faire-absolument ainsi que notre Top 5 des trucs-à-éviter-parce-que-c’est-mieux-quand-même. Des Tops 5 absolument pas du tout objectifs, cela va de soi.

Top 5 des choses-à-faire-absolument

1. Manger une pizza à la Casetta de Trastevere (Piazza Dè Renzi, 31a, 00153 Roma)
Située dans le quartier populaire et animé de Trastevere, au sud-ouest de Rome, cette trattoria vend des pizzas typiquement romaines, à pâte très fine, de 3 à 5 euros ! Elles débordent de l’assiette mais s’avalent en quelques minutes. Deux possibilités : s’attabler en terrasse, et jouir de l’ambiance d’une piazza romaine pavée, ou alors à l’intérieur, et s’amuser du linge pendu à même le plafond.
Les guides vous conseilleront plutôt le restaurant voisin, Chez Augusto (Piazza Dè Renzi, 15, 00153 Roma), un peu plus cher mais qui vaut franchement le détour pour son ambiance typique, ses tables serrées, son brouhaha et l’accordéoniste qui vous gratifie d’un Funiculi Funiculà de circonstance

2. Monter sur la colline de Janicule le soir
Vous bénéficierez d’une vue incroyable sur la ville éternelle et illuminée. Il faut avouer que nous sommes arrivés là un peu par hasard, après avoir déambulé dans Trastevere, les pieds ampoulés et les jambes lourdes après une journée de visites. Mais le jeu en vaut la chandelle. Pas un touriste ne semble prendre la peine de grimper ce qui est considéré comme « la huitième colline de Rome ». Dommage pour eux !

3. Faire un happy hour
Chez les Romains, l’happy hour ne dure pas une ou deux heures, mais cinq, de 17 à 22 heures. L’occasion de déguster, par exemple, des cocktails pour 3 ou 4 euros. Ils savent vivre, ces Romains.

4. Visiter le quartier juif
Ce n’est pas le point d’intérêt auquel on pense en premier lorsque l’on visite Rome. Et pourtant. Ce qui fut le ghetto juif depuis le Moyen-Âge est situé au plein cœur de Rome, autour du théâtre de Marcellus, tout près du Tibre, est extrêmement animé, notamment à midi, où des restaurants bondés offrent des cartes alléchantes. Aujourd’hui, la vie s’organise encore autour de la Synagogue.

5. Assister à une messe du pape
Catholique ou non, difficile de se rendre à Rome sans visiter le Vatican, état indépendant et siège de l’Eglise, au cœur duquel se trouve l’imposante place Saint-Pierre dominée par la basilique éponyme. Et si vous souhaitez voir le nouveau pape François, rendez-vous le mercredi, à 11 heures, pour son audience publique. Un vrai moment de ferveur, auquel il est difficile de rester insensible, tout athées que nous sommes.

Meeting de Berlusconi

Le top 5 des trucs-à-éviter

1. Visiter les musées du Vatican sans réserver à l’avance par Internet
Il me l’avait dit, pourtant, mon cher et tendre. C’est 3 euros de plus, mais cela évitera de faire la queue. Ma radinerie l’a emporté, mon étourderie aussi, puisque nous avions oublié que nous étions le lundi de la Semaine Sainte… Conclusion : deux heures d’attente, quelques gouttes de pluie, et un massacre de touristes japonaises très bruyantes évité de justesse. Mais nous ne regrettons pas. Les musées du Vatican étant, faut-il le rappeler, des plus somptueux.

2. Envoyer des cartes postales
Parce que, déjà, trouver des timbres relève du parcours du combattant, et ensuite, parce que les nôtres ne sont jamais arrivées. Peut-être parce que nous avons fait confiance aveuglément à un buraliste qui nous a assuré qu’en postant nos missives dans sa boîte aux lettres en carton, elles arriveraient à destination.

3. Penser que la fontaine de Trevi, c’est romantique
Enfin, en théorie, si. Moi aussi j’ai lancé une première pièce, dos à la fontaine, en faisant le vœu de revenir à Rome, et une seconde pour que ce soit avec l’homme de ma vie. Sauf que, bizarrement, vous n’êtes pas seul au monde. Les marches de la fontaine sont plus qu’envahies de touristes et que vous devez faire la queue pour parvenir à la célèbre fontaine. Et franchement, quoi que vous fassiez, vous aurez toujours moins d’allure qu’Anita Ekberg et Marcello Mastroianni s’embrassant en costume et robe de soirée dans la fontaine…

4. Etre sur la place du peuple un jour de meeting de Berlusconi
En ce jour de mars 2013, à peine arrivé à Rome, nous décidons de commencer par la spectaculaire et immense piazza del Popolo. Mais nous n’avions pas pensé que le Cavaliere donnait un meeting, et surtout que ses partisans étaient si nombreux et si bruyants. Plus de 300 000 personnes qui chantent à la gloire de l’immortel homme politique, ce n’est pas très rassurant, surtout si vous avez comme moi une légère tendance à l’agoraphobie. Mais bon, Berlusconi en meeting, cela draine les foules, et ses partisans savent donner de la voix. On ne peut pas leur enlever cela…

5. Visiter le Vatican underground
On ne connait souvent, du Vatican, que sa basilique et sa place Saint-Pierre, ses musées et ses églises. Nous, nous nous sommes dit que nous allions tenter le Vatican underground, à savoir effectuer le tour à pied de la cité fortifiée, voir ce qu’il y avait au-delà des guides touristiques (oui, nous sommes des vrais fous). Et bien… Il n’y a rien. Une route, des voitures à vive allure, des immeubles dénués de cachet. Le tout sous la pluie. Oui, on peut le dire, cette escapade était ratée. Heureusement, c’était la seule du week-end.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

    bon plan rome, bons plans rome

Audrey Desfève

Journaliste web née le 26/11/1985. Après avoir été journaliste en presse quotidienne régionale (au Progrès puis au Journal de Saône-et-Loire), je suis aujourd'hui rédactrice web. Retrouvez-moi aussi sur DeLyonEnLarge.com

2 commentaires

  1. Ping :Italie : découvrir la botte magique par un road trip - Caraporters

  2. Ping :10 choses étranges que vous ignorez sûrement sur Rome - Caraporters

Laisser un commentaire