« Les gens sont bien plus avides de comprendre le monde qu’on ne le dit »

Guy Chaumereuil, fondateur du Grand Bivouac

Caraporters : Guy Chaumereuil, vous avez fondé le Grand Bivouac en 2002, quels étaient les objectifs de ce projet ?
Guy Chaumereuil : A la fois journaliste et voyageur, j’ai tout simplement voulu rappeler que le voyage était une formidable occasion de rencontrer l’autre, de le découvrir et au minimum de le respecter. Je ne dis pas qu’il faut aimer tout le monde, mais qu’au moins, on fasse l’effort préalable de comprendre qui il est. J’en avais assez de voir des murs – en parpaings comme en mots – s’élever entre les peuples. Petit à petit, le Grand Bivouac est devenu un lieu où l’on peut mieux comprendre aussi ce que j’appelle « les turbulences du monde »…

Concernant le festival, c’est déjà la 12e édition! Vous aviez démarré avec 8 000 entrées en 2002 avant de dépasser la barre des 30 000 en 2011. Ces chiffres sont plutôt à contre-courant en ces temps de crise non ?
J’espère que cela signifie que « les gens », comme on dit, sont bien plus curieux et plus avides de comprendre le monde qu’on ne le dit. Faire appel à l’intelligence du cœur comme de l’esprit, j’ai l’impression que ça marche. Ensuite, bien sûr, tout le travail de l’équipe du festival, des bénévoles, les efforts – encore perfectibles – que nous faisons pour accueillir le public, le soutien de la Ville d’Albertville et des collectivités, de nos partenaires, tout cela compte aussi dans le succès…

Avec un salon, des tables rondes et des conférences, les festivaliers devraient être rassasiés. Vous faites quand même la part belle aux projections. Quels sont les films qu’il ne faudra absolument pas rater cette année ?
Evidemment j’ai envie de dire : tous ! Mais plus sérieusement, des films comme « Espoir-Voyage » de Michel K Zongo, « Blagues à part, voyage en Palestine » de Vanessa Rousselot ou encore « La Traversée » d’Elisabeth Leuvrey sont, parmi bien d’autres, de vrais petits bijoux. Ils racontent tous des itinérances inédites dont l’humain est le pivot…

Vous organisez un festival sur plusieurs sites. En fait, pendant trois jours, c’est le coeur de tout Albertville qui va vibrer pour le festival ?
Toute la ville, oui, sur une dizaine de sites au total : places publiques et équipements culturels, Maison du Tourisme, Maison des Jeux – Albertville est olympique ! –, salles de spectacles, village du livre et du voyage-découverte… Mais cette année, en plus, nous invitons le public à une marche, une vraie, jusqu’à un fort en pleine nature pour vivre… Un vrai bivouac !

Le thème 2013, c’est « Reprendre la route »… Les globe-trotters partent moins souvent qu’avant ?
En fait, reprendre la route est une invitation faites à tous – et pas seulement aux globe-trotters – dans une société qui courbe un peu l’échine en ce moment, qui ne semble pas vraiment avoir le moral, une invitation donc à se relever, se remettre debout et à repartir sur la route à la rencontre de nouveaux horizons, de nouvelles énergies et pourquoi pas, à se rebeller…

Une Villa Marco Polo pour les jeunes voyageurs et une Université Populaire du Voyage seront mis en place cette année… Vous pouvez aider les jeunes à réaliser leurs projets ?
Oui, mais soyons clairs : il ne s’agit pas de financer des projets. Il existe souvent, pour les jeunes qui veulent voyager, même si ce n’est pas toujours simple, bon nombre de moyens, d’aides diverses pour le faire : des bourses de voyages existent, des concours, des collectivités qui soutiennent, même modestement, ces initiatives. Le but de la Villa, c’est d’accompagner ces jeunes voyageurs à construire, à réaliser concrètement leur projet de voyage, tant sur la forme que sur le fond, puis de les aider surtout à transmettre leur expérience. La Villa s’adresse en résumé aux voyageurs « qui veulent raconter le monde ». Et l’Université, à travers un cycle de conférences, sera là pour « creuser » un peu plus tout au long de l’année, les thématiques que nous abordons pendant le festival. Le Grand Bivouac, désormais, ce sera tout cela à la fois…

La 12ème édition du Grand Bivouac se tient à Albertville du 17 au 20 octobre 2013.
Retrouvez plus d’informations sur le site officiel ainsi que le programme complet de ce festival du voyage.

Un commentaire

  1. Fabice Grand Bivouac

    Merci pour l’article 😉

Laisser un commentaire