Les sept merveilles de la Croatie

1- Plaine de Stari Grad, île de Hvar

La plaine de Stari Grad, sur l’île de Hvar, est un espace culturel resté pratiquement intact depuis sa première colonisation par les Grecs venus au IVème siècle avant notre ère. L’activité agricole originelle, basée sur la vigne et les oliviers, s’est d’ailleurs poursuivie jusqu’à aujourd’hui. Le site est aussi une réserve naturelle (3 329 ha), constituée de paysages faits de parcelles délimitées par des murets de pierres sèches.

2- Noyau historique de Split avec le Palais de Dioclétien

Le Palais de Dioclétien (IIIe siècle) est l’un des plus grands vestiges romains au monde. Le cœur historique de Split, « capitale » de la Dalmatie et deuxième plus grande ville de Croatie (après Zagreb), s’est développé à partir de l’immense édifice bâti par l’empereur.

Palais de Diocletien

3- Ensemble épiscopal de la basilique euphrasienne de Porec

Le complexe épiscopal de la petite ville de Porec, lieu de culte chrétien dès le IVème siècle, constitue l’ensemble préservé le plus complet de ce type. L’atrium, le baptistère et le palais épiscopal sont de remarquables exemples d’architecture religieuse, tandis que la basilique mêle étroitement des éléments classiques et byzantins. Son joyau ? Les mosaïques de son abside, un chef d’œuvre de l’art byzantin.

4- Vieille ville de Dubrovnik

Vieille ville de Dubrovnik

L’ancienne Raguse, surnommée la « perle de l’Adriatique », vaut pour ses somptueux remparts (XIIIème – XIVème siècles), offrant une vue impressionnante sur la ville, aux magnifiques toits de tuiles rondes, et sur la mer. L’intérieur de la cité est un feu d’artifice de monuments variés, de style gothique, Renaissance et baroque, tant civils que religieux.

5- Cathédrale Saint-Jacques de Sibenik

Cette cathédrale, sur la côte dalmate, est la seule de cette taille entièrement bâtie en pierre. Illustration de la fusion réussie entre l’art gothique et Renaissance, notamment par sa remarquable frise ornée de 72 portraits sculptés, elle est aussi le témoin des influences croisées entre la Dalmatie et l’Italie.

6- Ville historique de Trogir

La délicieuse cité de Trogir, près de Split, est un superbe exemple d’urbanisme. Le plan quadrillé des rues fut conçu par des Grecs et a été embelli au cours des dominations successives. À ses belles églises romanes s’ajoutent de remarquables édifices Renaissance et baroques de la période vénitienne.

7- Parc National de Plitvice

Un écrin de verdure au coeur de la Croatie

Un écrin de verdure au coeur de la Croatie

Au centre de la Croatie, Plitvice est une des plus belles réserves naturelles classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce parc de 290 km2, qui accueille 900 000 visiteurs par an, est composé de 16 lacs reliés entre eux par 92 cascades et rivières. La forêt abrite une flore et une faune abondante, notamment des ours et des loups. Un chemin en rondins fait le tour du parc, mais on peut aussi traverser les plus grands lacs en bateau.

Sébastien Graciotti

Journaliste au "Bien public" à Dijon né le 04/06/1976. Ancien pigiste au "Progrès".

Un commentaire

  1. Ping :Croatie : Dubrovnik, phénix de l'Adriatique | Caraporters

Laisser un commentaire