L’oasis enchantée du désert d’Agafay

Une oasis entourée d’eucalyptus, d’oliviers et de vignes

Une oasis entourée d’eucalyptus, d’oliviers et de vignes

En s’approchant par la piste, on est frappé par l’immensité du désert et, surtout, le silence. Nichée au creux d’une vallée aride, au cœur du désert d’Agafay (à 30 km au sud de Marrackech), une oasis de fraîcheur surgit de nulle part. Elle est plantée d’eucalyptus, d’oliviers et de vignes qui s’étalent jusqu’à un oued habité de grenouilles et de tortues géantes.

Une ferme abandonnée transformée en chambre d’hôtes

Séduit par cette vision au hasard d’une balade à cheval, Frédéric Alaime, un Français mordu d’Afrique, a décidé d’y faire son nid, en 2001. Il a restauré une ancienne ferme abandonnée et l’a reconvertie en maison d’hôtes.

Suites aménagées dans des fermes en pisé

La Pause, chambre d'hôtes au Maroc

Quelques tentes berbères sont également disséminées dans ce domaine de sept hectares, sans limites au milieu de nulle part. Un repaire d’initiés, point de départ pour une méharée à dos d’âne ou de dromadaire, ou pour un tour en quad à la découverte des canyons environnants. On y pratique aussi les sports de plein air : escalade, VTT, équitation, randonnée… Il y a même un original parcours de… cross-golf !

Le soir, après quelques brasses dans la piscine, confortablement allongé dans un hamac, on déguste des briouates (entrées chaudes) en admirant le coucher de soleil. Devant de tels paysages, l’esprit glisse peu à peu dans l’imaginaire romanesque du nomadisme. Le dîner est simple, mais savoureux : roquette du jardin, salades marocaines, tajine de poulet aux poires… Il est servi sous une grande tente illuminée de bougies, aux rythmes envoûtants des musiciens Gnawas.

Des paysages qui incitent au nomadisme

Des paysages qui incitent au nomadisme

Une Pause de rêve sous les étoiles

Les nuits sont belles sous les étoiles. On dort sous l’une des tentes transformées en chambres où dans l’une des suites aménagées dans les fermes en pisé, sans électricité mais avec tout le confort. Au petit matin, on regarde avec bonheur la nature s’éveiller. Pour préserver la magie des lieux, La Pause est mise à disposition de ses visiteurs en exclusivité. Que l’on soit seul, en couple ou entre amis…

Prix : 100 euros par personne en demi-pension
Transfert depuis Marrakech : 50 euros (aller-retour), de 1 à 4 personnes
Rés. : 00 212 61 30 64 94 ou sur www.lapause-marrakech.com

Date du reportage : mars 2007

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

    agafay maroc

Sébastien Graciotti

Journaliste au "Bien public" à Dijon né le 04/06/1976. Ancien pigiste au "Progrès".

3 commentaires

  1. Bonjour Sébastien,
    J’ai un groupe de 90 personnes au mois de Mars qui désirent un bivouac pour 2 nuits plus des activités comme faire du vélo, un circuit en buggy, du rafting et visite a une école ou une coopérative (pour une action humanitaire)
    1er jour: transfert vers le bivouac, installation puis départ pour le circuit buggy après diner chez l Habitant avec animation (music + charmeur de serpents…)
    2em jour: yoga puis petit-dej’, vélo ou chameau vers un école ou coopérative fin de journée départ.
    Comment puis-je contacter la Pause?
    Bien a vous – Abdel El omary

  2. Ping :Marrakech : dix choses à savoir avant de partir | Caraporters

Laisser un commentaire