Nouvelle-Zélande : voyage en terres maories

Culture Maorie (2)

Lorsqu’on arrive en Nouvelle-Zélande, impossible de passer à côté de ces grands gaillards au faciès polynésien et aux bras tatoués ! Ce sont les maoris, peuples indigènes de Nouvelle-Zélande, arrivés il y a 1000 ans d’Hawaiki, leur terre natale polynésienne.

Quelle place dans la société néo-zélandaise ?

Connus internationalement pour leur célèbre haka, les maoris ont pourtant beaucoup plus à offrir : leur culture et leurs traditions sont au cœur de l’identité de la Nouvelle-Zélande, et constituent une expérience dynamique inédite pour les visiteurs. En effet, si la colonisation a mené à l’oppression et l’extermination des peuples indigènes, la Nouvelle-Zélande est l’un des rare pays à avoir réussi leur intégration et leur réhabilitation.

Aujourd’hui, les maoris font partie intégrante de la vie et de la culture kiwi : ils constituent 14% de la population, sont représentés au gouvernement, et le « Te Reo », la langue maorie, est la seconde langue officielle. De tous mes voyages, la Nouvelle-Zélande est le premier pays où j’ai autant ressenti l’omniprésence de la culture ancestrale. Elle n’est ni affichée, ni revendiquée, elle est simplement partout, en filigrane, et constitue la clé de compréhension du territoire.

Rugby et haka néo-zélandais

Une culture fondatrice de l’identité kiwi

De nombreux mythes maoris expliquent la création de la Nouvelle-Zélande, le lien du peuple à la terre mère et son respect pour les éléments, qu’ils soient vivants (faune, flore) ou inertes (rivières, montagnes, volcans). En tant que visiteur, vous êtes accueillis à bras ouverts à partir du moment où vous respectez « l’Aoteaora » (la terre mère). Cet état d’esprit m’a vraiment marquée alors que, chez nous, le respect de la nature passe par la sensibilisation et la coercition. Les kiwis ont une mentalité différente, qui fait que leur terre reste pure, propre et préservée.

Culture Maorie (4)

La culture maorie est également présente dans le quotidien des néo-zélandais. Les présentateurs télé commencent leurs discours par « Kia Ora » (bonjour en Maori), de nombreux villages et sites naturels ont des noms maoris, et les nouveaux-nés reçoivent un deuxième prénom maori. Rares sont les kiwis qui ne connaissent pas les expressions maories les plus courantes. L’art visuel maori est également très présent, notamment par le biais du tatouage. Beaucoup de voyageurs se laissent d’ailleurs tenter tant par la beauté du graphisme que par sa signification.

Culture Maorie (5)

Comment découvrir la culture maorie ?

Enfin, en tant que touriste, de nombreuses expériences culturelles maories vous sont proposées : villages préservés, spectacles culturels suivis de la dégustation du « hangi », plat traditionnel maori cuit dans la terre, chants et danses traditionnels… C’est vraiment bien fait et on est loin de la caricature ! Les maoris sont heureux de faire partager et transmettre la culture de leurs ancêtres. Pour ceux qui veulent sortir des sentiers battus, il est également possible d’aller séjourner chez l’habitant.

Culture Maorie (6)

Les maoris sont majoritairement présents sur l’île du nord, autour de Hawkes’ Bay, Hastings et Napier. La majorité des expériences touristiques se font à Rotorua : visite du village de Whakarewarewa, soirée ludique au village Tamaki, sites naturels des geysers de Wai-O-Tapu et des volcans de Tongariro. A ne pas manquer également : le musée Te Papa à Wellington.

Culture Maorie (1)

Margaux Roux

Parisienne et voyageuse inconditionnelle, passionnée de culture surf et bohème, j'ai quitté mon poste de chargée de communication à Paris pour faire le tour du monde. Je partagerai ici mes expériences, questionnements et destinations coups de coeur !

Laisser un commentaire