S’envoyer en l’air à Barcelone au Tibidabo

Un parc d’attractions en Espagne, à proximité de Barcelone. Pour beaucoup, cette définition est celle de Port Aventura. Mais il est un autre lieu, moins connu des touristes et qui mérite pourtant largement le détour : le parc du Tibidabo à Barcelone.

Le parc d'attractions côtoie l'église du Sacré Coeur ou du Sagrat Cor

Eglise du Sacré Coeur à côté du Tibidabo

Superbe panorama sur Barcelone

Si l’on se réfère à la fiche Wikipedia du Tibidabo, il s’agit, « avec ses 512 mètres, du pic le plus haut de la Serra de Collserola, qui domine Barcelone. Le Tibidabo est populaire dans le parcours touristique de la ville avec ses espaces naturels aux fins récréatives ».

Concrètement, le parc d’attractions du Tibidabo est un lieu familial qui permet non seulement de s’amuser, mais aussi de profiter d’un panorama splendide sur la cité barcelonaise.

Tram Blau et funiculaire

Le trajet menant jusqu’à l’entrée du parc a déjà de quoi séduire : depuis le centre-ville, il vous faudra en effet prendre le « Tram Blau » sur la place Kennedy, avant d’emprunter un funiculaire pour gravir la colline.
En haut, l’entrée du parc d’attractions est située au pied de l’église du Sacré Cœur – le Sagrat Cor, en version originale. Le contraste est surprenant et rajoute au charme de l’endroit.

Un avion rouge centenaire comme emblème

Qui dit parc d’attractions dit naturellement attractions – CQFD – et autres manèges. Là aussi, le Tibidabo se distingue largement de son voisin de Port Aventura. L’emblème du parc n’est autre que l’Avió, un avion rouge perché au sommet d’un mat et datant du début du 20ème siècle. D’autres attractions « vintage » subsistent, côtoyant d’autres équipement nettement plus moderne – un peu comme Coney Island, du côté de New York.

Une journée au Tibidabo, c’est donc du dépaysement assuré, aux portes de Barcelone. Alors, certes, les amateurs de sensations fortes ne seront peut-être pas totalement comblés. Mais pour qui veut découvrir un pan de l’histoire et du patrimoine barcelonais, cette excursion est véritablement incontournable.

Réserver un hôtel à Barcelone

Date du reportage : juillet 2010

Ludovic Bonnet

Journaliste indépendant et rédacteur web (né le 25/03/1984), après avoir découvert le métier au Dauphiné Libéré puis au Progrès. Voyageur débutant qui ne demande qu'à apprendre !

5 commentaires

  1. Ping :Autriche : le Prater, l’autre emblème de Vienne | Caraporters

  2. Ping :La croisière s’amuse… ou pas (2/6) | Caraporters

  3. Ping :Mais comment est mort Antoni Gaudi ? - Caraporters

  4. Ping :Barcelone : plongez dans la folie d'Antoni Gaudi - Caraporters

  5. Ping :Besoin d'un weekend !

Laisser un commentaire