Tarragone, une ville romaine en bord de mer

Il existe une petite Rome en Espagne : c’est Tarragone. La deuxième ville de Catalogne fut en effet durant près de sept siècles – de 218 avant J.C. jusqu’en 464 – le joyau de l’Empire romain de la côte méditerranéenne espagnole.

De son glorieux passé, elle conserve pas moins de 14 vestiges (huit en centre-ville), classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Un véritable musée à ciel ouvert… À 100 km au sud de Barcelone, la capitale de la Costa Dorada mérite le détour, si vous avez envie d’une pause loin de la foule bruyante du fief de Gaudi. Un week-end au printemps paraît idéal. Cette station balnéaire offre un savoureux mélange de nature et de patrimoine. Avec d’un côté, sur 15 km de littoral, de belles plages accessibles à pied (dont deux au bord de la ville) et des sentiers de randonnée (celui de la côte invite à découvrir 2 000 ans de paysages méditerranéens), et de l’autre cet héritage antique exceptionnel.

Tarragone a de beaux restes

Car Tarragone a de très beaux restes. Telle sa haute muraille d’un kilomètre, qui remonte au IIIe siècle avant J.C., si bien conservée que certains blocs de pierres portent encore le monogramme des esclaves qui l’ont construite ! Le cirque, lui, a été édifié au Ier siècle à l’intérieur de la ville. S’y déroulaient de trépidantes courses de chars, devant 25 000 spectateurs.

Une très belle voûte souterraine mène à ses gradins. En aplomb de la mer, l’amphithéâtre offrait au peuple des jeux sanglants : combats de gladiateurs et de bêtes féroces, esclaves jetés aux fauves, exécutions publiques… Pour vous immerger dans le passé romain de Tarragone, ne manquez pas de visiter le musée archéologique. Il réunit une collection d’objets trouvés dans la ville et ses environs : des restes de sculptures, mosaïques, architecture, céramiques, ustensiles domestiques et militaires, amphores, vêtements, objets funéraires, pièces de monnaie…

De nombreuses reconstitutions historiques

Si vous êtes de passage dans cette région en été, ne manquez pas d’assister à des spectacles de reconstitution historique (17 juillet- 6 septembre 2015), qui vous permettront de comprendre le rôle des différents monuments. Et si vous venez au mois de mai, profitez-en pour assister au festival Tarraco Viva (7 au 17 mai 2015). À cette occasion, les habitants ressortent la toge et les sandales pour jouer un soldat, une matrone ou un gladiateur.

Une facette médiévale

Si Tarragone regorge de ruines romaines, elle arbore également une facette médiévale dans sa vieille ville (au Moyen-âge, une nouvelle ville s’est érigée sur l’ancienne acropole romaine), dont l’imposante cathédrale Santa Tecla est le joyau. Erigée au sommet de la colline entre le XIIe et le XIVe, sur les restes d’une ancienne basilique elle-même construite sur les vestiges d’une mosquée, elle mélange les styles roman et gothique. Son cloître et son retable en albâtre sont magnifiques.

Le dimanche matin, vous pouvez profiter du marché antique. Alentour, les ruelles colorées invitent à déambuler et à se perdre, avant de rejoindre la large Rambla Nova, bordée de bars à tapas et noire de monde la nuit tombée. La promenade mène au Balcon de la Méditerranée, une falaise qui fait office de belvédère sur la mer. N’oubliez pas d’aller à « tocar ferro » (toucher le fer). Les Tarragonais disent que ça attire la chance…

Que voir à proximité de Tarragone ?

Des vestiges hors de la ville
En dehors du centre-ville se trouvent six vestiges romains. Les plus remarquables sont la nécropole paléochrétienne la plus importante d’Europe occidentale et un spectaculaire aqueduc, le pont du Diable, de 27 m de haut et de 217 m de long, construit… sans mortier.

Port Aventura
Situé à Salou, à 20 minutes de Tarragone, c’est le troisième plus grand parc d’attractions d’Europe (119 ha). Il propose notamment d’impressionnantes montagnes russes : ce sont les plus hautes d’Europe (76 m), elles offrent la chute la plus vertigineuse (78 m) et la vitesse la plus rapide avec des pointes à 134 km/h. Décoiffant.

Les musées
Il y a de nombreux musées dans Tarragone. Les deux plus notables sont le Musée national archéologique (Museu nacional arqueològic), qui réunit une collection d’objets trouvés dans la ville et ses environs, et la magnifique maison Castellarnau (casa museu de Castellarnau), une demeure du XVe siècle.

Les concours de castells
Ces impressionnantes tours humaines typiques de Catalogne sont l’un des temps forts des fêtes populaires en été. Spectaculaire et émouvant à la fois. Tous les deux ans, les anciennes arènes de Tarragone accueillent le principal concours de castells en Catalogne. La 25e édition, qui s’est achevée le 5 octobre 2014, a réuni 23500 personnes. 25 constructions de neuf étages humains ont été érigées (contre 19 lors de l’édition 2012) ainsi que trois constructions de dix étages. Une prouesse…

La gastronomie
Le plat le plus typique de Tarragone est la cassolette de « romesco ». Vous pouvez également savourer la paella marinière, le poisson frit ou l’« arrossejat » (riz doré à la poêle).

Infos pratiques

Tarragone
Tarragone est située dans le sud de la Catalogne au nord-est de l’Espagne, au bord de la Méditerranée, à 100 km au sud de Barcelone. Le nombre de ses habitants (130 000) et son activité économique, qui repose principalement sur l’industrie chimique et le tourisme, en font la deuxième zone métropolitaine de Catalogne.

Y aller
Vols Vueling Lyon-Barcelone (1 h 20), à partir de 80 € A/R (www.vueling.com). À l’aéroport, un bus vous conduit en une heure à Tarragone.

Se déplacer
Tarragone se visite à pied. Quelques vestiges nécessitent toutefois de louer un véhicule.

Où dormir
Hôtel Ciutat de Tarragona : cet hôtel 4* est situé en plein cœur de Tarragone, à 15 mn à pied de la Tarraco romaine. Dès 73,50 € la double.
Plaza Imperial Tarraco, 5. Tél. (34) 977 25 09 99
www.hotelciutatdetarragona.com/fr

Où manger
Dans la vieille ville (Part Alta), de nombreux restaurants sont abrités dans des édifices historiques conservant certaines parties de l’architecture romaine ou médiévale. Ils proposent des tapas et des menus à petits prix.

Sites utiles
www.tarragonaturisme.cat (infos sur Tarragone).
www.catalunyaexperience.fr
info.fr@act.cat (infos sur la Catalogne).

Sébastien Graciotti

Journaliste au "Bien public" à Dijon né le 04/06/1976. Ancien pigiste au "Progrès".

Laisser un commentaire