Zugarramurdi, le hameau des sorcières basques

Zugarramurdi, le village aux sorcières

A Zugarramurdi, petit hameau du Pays Basque espagnol, de nombreux villageois ont été accusés de sorcellerie au Moyen-Âge et brûlés sur le bûcher. La grotte du village et un musée témoignent aujourd’hui de cette terrible cicatrice du passé.

Niché dans les collines verdoyantes du Pays Basque espagnol, en Navarre, le petit village de Zugarramurdi fleure bon la tradition. Ses maisons blanches aux volets rouges, son église Asunción, ses fermes, ses champs et ses troupeaux ne laissent rien paraître. Pourtant, ce hameau de 200 âmes est mondialement connu. Connu pour être le Salem espagnol : le village des sorcières.

Les rumeurs de sabbats

Le mythe des sorcières remonte au Moyen-Âge. Au début du XVIIe siècle, la région connaît une vague de sorcellerie qui embrasait parfois le Pays Basque. L’inquisition a été chargée d’inspecter la zone et de trouver des coupables. En passant par Zugarramurdi, l’inquisiteur ne fut pas déçu. Il reçut des témoignages selon lesquels plusieurs centaines de personnes s’adonnaient à la sorcellerie. Selon des documents d’époque, des dizaines et des dizaines de villageois furent inculpés de délits de sorcellerie.

Les aveux arrachés sous la torture parlaient de messes noires, de métamorphoses, de maléfices. Certains étaient accusés de provoquer des tempêtes pour que les bateaux ne regagnent jamais la côte basque, d’autres étaient aussi suspectés d’être des vampires. L’enquête menée par l’Inquisition conduit au célèbre procès de Logroño. Les 7 et 8 novembre 1610 la sentence tomba : Le Tribunal de l’Inquisition condamna 11 personnes à mourir sur le bûcher. Six d’entre elles, qui avaient péri en prison, furent brûlées en effigie.

Un tour dans la grotte des sorcières

Selon la légende, les réunions de sorcellerie se déroulaient dans une grotte située dans la forêt à quelques centaines de mètres du village. Les noms des villageois tués suite au procès figurent aujourd’hui sur une plaque à l’entrée du site. Selon les récits, c’est ici que se déroulaient les réunions de sorcières et les banquets présidés par le diable…

En passant par les sentiers à travers la forêt, l’endroit se visite en une heure environ. Longue d’une centaine de mètres, la grotte des sorcières de Zugarramurdi est traversée par la rivière Olabidea, également connue sous le nom de rivière de l’enfer. Elle se trouve au carrefour de nombreux chemins de randonnée qui traversent le Pays Basque. En elle-même, la grotte n’offre rien d’impressionnant (ni stalactites, ni stalagmites par exemple), mais laisse planer un voile de mystère. À travers les sentiers de randonnée, quand le vent souffle dans les branches de la forêt de Zugarramurdi, on jurerait entendre quelques incantations et sortilèges…

Un musée pour ne pas oublier

Pour en savoir un peu plus sur cette mystérieuse et terrible histoire, il faut se rendre au musée de Zugarramurdi, à deux pas de la grotte. Ouvert en 2007 dans l’ancien hôpital du village, le musée permet aux visiteurs de mieux comprendre le contexte historique de cette tragédie. À travers des vidéos, des documents en basque, espagnol et français et différents objets, il offre une meilleure compréhension de cette chasse aux sorcières. Sur trois étages, il permet aussi de s’interroger sur le mysticisme et la compréhension de l’autre à travers les siècles. Et surtout de ne pas oublier que beaucoup ici sont morts à cause de l’ignorance, de la jalousie, ou de la cupidité de quelques-uns…

Un film déjanté sur le village des sorcières au cinéma

« Les sorcières de Zugarramurdi », le film du réalisateur espagnol Alex de la Iglesia est sorti le 27 septembre 2013 en Espagne. Cette comédie noire et extravagante sur fond de sorcellerie raconte l’histoire de trois braqueurs en fuite qui se réfugient par erreur dans la ville de Zugarramurdi, à la veille d’une très importante réunion de milliers de sorcières… Le film a été un temps numéro un des entrées de l’autre côté des Pyrénées. Il sort en France ce 8 janvier 2014. Avant la sortie en salle du long-métrage, l’équipe du film avait fait parler d’elle en piégeant des passants. De quoi entretenir encore un peu la légende de Zugarramurdi…

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

    zugarramurdi, village des sorcières pays basque, diaporama sur la toussaint, les plages pays basque espagnol

Xavier Alloy

Journaliste en PQR né le 14/12/1988. A posé le pied sur quatre continents et espère ne pas en rester là !

Un commentaire

  1. j’ai adorer le film!!!suis passionner des fetes de la sorciere!!!cet vraiment magique et inoubliable souvenir!!!

Laisser un commentaire